Image
Mon parcours sur le plan scolaire dans la gestion forestière
J’ai fait sept années d’études au lycée forestier de Crogny dans l’Aube.

Titulaire de trois diplômes (un BPA “travaux forestiers”, un bac pro “gestion et conduite des chantiers forestiers”, un titre FOB “chef de produits forêt-bois”),

j’ai également suivi la licence pro “commerce international des bois et dérivés”.
Image
Image
Image
Mon métier consiste à anticiper ce qui va se passer dans plusieurs décennies. Il est en pleine mutation et est déjà en train d’évoluer. Aujourd’hui, on me paie pour couper des arbres. Demain, on me paiera peut-être pour ne plus couper d’arbres car c’est la forêt qui stocke le carbone et produit l’oxygène que nous respirons.
Image

Mon parcours sur le plan professionnel : technicien forestier

J’ai appris les métiers d’ouvrier sylvicole et de commis de coupe (acheteur de bois) durant ma scolarité, dans une scierie, chez un entrepreneur de travaux sylvicoles, avant d’exercer le métier de technicien forestier pendant sept ans au sein d’un syndicat professionnel. Je suis actuellement gestionnaire forestier professionnel (GFP) et expert forestier stagiaire.
Je me suis installé à mon compte en avril 2019 en tant que technicien forestier dans le département de l’Aube. Mon entreprise traite toutes les essences : feuillus, résineux, peupliers.
J’ajoute que possédant moi-même un peu de forêt, je connais de l’intérieur les problématiques auxquelles sont confrontés les propriétaires forestiers. Je sais, à travers mes différentes expériences, ce que c’est que couper, abattre ou planter un arbre.
Image
Image
Image